We’re in business. Literally

As mentioned in a previous blog post, gitorious.com is getting some new content. We’re launching the new gitorious.com today, and we’re really excited about it.

Gitorious started out as Johan Sørensen scratching his own itch almost four years ago. After steadily getting more users and projects on board, Gitorious grew into a business in 2009 when our friends at Nokia helped us provide some great new features – and Shortcut AS took on the responsibility of running Gitorious as a business. Starting January 2011, gitorious.org and the development of Gitorious as a project is done by the separate entity Gitorious AS, employing two full time employees.

Today, we (as in Gitorious AS) are announcing some new commercial offerings we think will both facilitate the continued success of gitorious.org and help companies use Gitorious internally. Our new web site provides more information about our offerings, so please have a look!

Gitorious.org will continue being free for FOSS projects. This is also the main reason we have no current plans of offering support for private projects on gitorious.org.

Companies and organizations who want to support us in offering this service for free to the free software community should consider our subdomain offering, which is a way to sponsor gitorious.org. For companies using or considering using Gitorious internally, our local install offering includes the services required to make this as painless as possible. Please note that we will keep working on simplifying the installation process of Gitorious, like we did when we added the Bundler library to our software stack.

Finally, we’d like to thank you all for helping Gitorious become the success it has become. There are tens of thousands of users using Gitorious every day, and exciting new projects turn up on gitorious.org all the time. We’re thrilled to have the oppurtunity of improving the service and keep adding features that makes life easier for FOSS developers.

3 Comments

  1. Posted November 25, 2013 at 10:45 am | Permalink

    Je ne suis ni optimiste ni pessimiste mais je crois qu’il faut être persévérant. C’est la persévérance qui nous permettra de construire un nouveau modèle économique et environnemental. Au Brésil, on est en régression. Ces dernières années, nous avions progressé dans trois domaines?très importants: la réduction de la pauvreté, la diminution de la déforestation et la croissance économique. Malheureusement, le gouvernement vient de modifier le code forestier, celui-là même qui nous avait permis de limiter le déboisement. Et il est probable qu’à partir de 2013, on observe à nouveau une progression de la déforestation, particulièrement en Amazonie. Pourtant, le Brésil n’a pas besoin de détruire la forêt pour être une grande puissance agricole?!La chose est assez exceptionnelle pour mériter d’être mentionnée : pour cette édition?2012 de la Fête de la musique, le Studio de l’Ermitage a décidé d’organiser la première rencontre de cavaquinistes. Instrument roi du choro et de la samba, le cavaquinho est cette petite guitare à quatre cordes originaire du Portugal, cousine du ukulélé des ?les Hawa?, qui s’est répandue au Brésil sous le nom de cavaco (d’où son diminutif cavaquinho) mais est également connue ailleurs, comme au Cap-Vert où on l’utilise dans la morna. Placée sous l’égide de l’association Roda do Cavaco, cette scène sera ouverte à tous, sans distinction de niveau, du simple mélomane au musicien chevronné. Elle se poursuivra ensuite par une roda de samba du groupe conduit par Fernando Cavaco et du groupe invité Mistura Fina à la manière d’un pagode ainsi que l’on nomme au Brésil ces réunions animées dans les cafés autour d’un verre, où l’ambiance repose aussi sur la participation du public pour chanter les refrains et battre la mesure en frappant des mains, agitant des bo?tes d’allumettes, ou tout ce qui peut faire du bruit. L’atelier d’initiation livrera les rythmiques de base, un conseil, révisez les morceaux Pé da Gente, Alvorada, Cavaco empestrado et… chantez !
    sac lancel

  2. Posted November 25, 2013 at 11:10 am | Permalink

    En décembre?2010, après la mort d’un jeune Moscovite dans une rixe avec des Caucasiens, plusieurs dizaines de milliers de jeunes nationalistes russes s’étaient retrouvés en plein centre de Moscou, Place du Manège, aux abords du Kremlin, pour une manifestation qui avait tourné à l’émeute. En juillet dernier, c’est la population de la ville de Pougatchev, dans la région de la Volga, qui s’était mobilisée avec des slogans xénophobes après un meurtre attribué à des Tchétchènes.?Je n’ai jamais cru aux vins de femmes ou pour les femmes. Le go?t féminin, ?a n’existe pas.? Pascale Rivière, la présidente de Vinifilles, annonce la couleur: ne pas s’attendre au moindre discours féministe, sous prétexte que les vigneronnes ne font pas un métier prévu pour les poids plume. ?Je n’ai aucune fierté à conduire mon tracteur. Si je pouvais m’en passer, ce serait avec plaisir.?
    http://www.agenceneptune.com/FR/Abercrombie/

  3. Posted January 8, 2014 at 9:57 pm | Permalink

    Heya! I’m at work surfing around your blog from my new apple iphone!
    Just wanted to say I love reading your blog and look forward
    to all your posts! Carry on the fantastic work!


Post a Comment

Required fields are marked *

*
*

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 713 other followers

%d bloggers like this: